Cartes piézométriques

Les cartes piézométriques sont une retranscription cartographique de la surface des nappes d’eau souterraine. Elles peuvent être lues comme des cartes topographiques, les courbes de niveau (ou isopièzes) correspondant aux altitudes de la nappe.

La lecture d’une carte piézométrique   permet donc de connaître le niveau de la nappe, avec un niveau d’incertitude variable selon la densité de points de mesure utilisés pour l’établissement de la carte. Elle permet également de déterminer les sens d’écoulement de la nappe.

Etablir la carte piézométrique   d’une nappe nécessite un long travail pour les hydrogéologues :

  • sélection des points d’eau (forages) représentatifs de la nappe étudiée ;
  • campagne de terrain pour effectuer les mesures du niveau de la nappe dans un intervalle de temps réduit (quelques jours à quelques semaines) ;
  • contrôle des résultats, interprétation et tracé des courbes piézométriques.

La carte ci-dessous est une fenêtre (issue et) liée à l’espace cartographique qui présente l’exemple de la carte piézométrique   du Cénomanien en basses eaux (septembre 1994), dans la partie sud de l’aquifère  , entre Loches et Vierzon :

Aperçu cartographique
Ouverture de la carte dans l'espace cartographique

Les cartes piézométriques disponibles en région Centre-Val de Loire, et accessibles via l’espace cartographique, sont listées ci-dessous :

  • nappe du Val d’Orléans : cartes piézométriques réalisées en 1966, en période de basses eaux (sept-oct 1966) et de hautes eaux (nov. 1966), avec distinction de l’aquifère   des alluvions de celui des calcaires de Beauce sous-jacents (BRGM/DSGR.67.A21).
  • nappe des calcaires de Beauce : nappe sous-Sologne en hautes eaux en mars 2004 (Rapport Calligee) ; hautes eaux en mars-avril 2002 (DREAL Centre-Val de Loire) ; basses eaux à l’automne 1994 (BRGM/R-38572) ; piézométrie non synchrone de la période 1966-68 (atlas hydrogéologique Beauce 1975).
  • nappe de la craie   séno-turonienne : basses eaux en octobre 2011 dans le secteur du Gâtinais (BRGM/RP-60712-FR) ; basses eaux en sept-oct 2008 (BRGM/RP-57249-FR) ; piézométrie interprétée en 2003 (M. Lepiller) sur la base de mesures non systématiquement synchrones, de données de traçages et prenant en compte la position des sources ; hautes eaux en mars 2002 en bordures SO et SE de la Beauce (DREAL Centre-Val de Loire). Des cartes piézométriques sont par ailleurs disponibles pour le département de l’Eure-et-Loir (mise à disposition par le Conseil Départemental 28) : basses eaux en août 2005 ; hautes eaux en juillet 2002 ; basses eaux en juillet 1994 (ouest et est de l’Eure) et en septembre 1994 (secteur Avre-Blaise).
  • nappe des sables du Cénomanien : hautes eaux en oct-nov 2003 (rapport Sogreah, financement AELB, annexe 7) ; hautes eaux en mars 1994 (BRGM/RR-38582-FR).
  • nappe des sables de l’Albien : piézométrie à l’échelle du bassin parisien (rapport BRGM/RR-39702-FR).
  • nappe des calcaires du Jurassique supérieur, Berry : Basses eaux de sept. 2005 (Doc. DREAL Centre-Val de Loire) ; basses eaux de sept 2000, et hautes eaux de janv 2001 (Rapport Iwaco).
  • nappe des calcaires du Jurassique moyen (Dogger), Berry : basses eaux de sept 2000, et hautes eaux de janv 2001 (Rapport Iwaco).

Ces cartes sont accessibles sur l’espace cartographique du SIGES Centre-Val de Loire.

Revenir en haut

Cartes piézométriques

  • Cible : Expert Cartes piézométriques